français

Rétrospectives

Centre Pompidou, 1993

(article extrait du "Petit Journal" du Musée National d'Art Moderne n°31)
 
 
(…) En 1972, Jacquet revient à la peinture à l’huile et entame la période des « Terres ». Cette deuxième période est introduite par un report sérigraphique sur toile, repeint à l’huile, The First Breakfast, qui montre une image de la terre prise par l’un des astronautes de la mission spatiale Apollo de 1969. (…) Alain Jacquet va développer, à partir de cette image satellitaire et au travers de l’analyse des éléments constitutifs de l’image pivot de ce point-terre, une narration parasite qui se nourrit des déformations que l’interprétation fait subir à l’image. Par des indications plus ou moins soulignées, l’artiste va révéler, suivant le vieux précepte décrit par Léonard de Vinci, le dessin virtuellement inscrit dans la tache, le visage ou l’animal inscrit dans le contour flou d’un océan, et entrecroiser subrepticement, dans la trame de l’image, ses expériences et fantasmes personnels. C’est la distance sidérale, maintenant ménagée entre l’œil et l’image, qui permet à l’artiste de reconstituer la vision en introduisant l’image dans une dimension «visionnaire». L’image se constitue par contamination, confusion du visible et de la vision. A l’imprécision mécanique de l’image scientifique, Jacquet surimpose la précision morbide de l’image fantasmatique.
 
L’exposition confronte les œuvres peintes à la main et peintes à la machine que Jacquet réalise parallèlement depuis 1981. Après les transferts sérigraphiques des œuvres des années 1960, il est revenu à la technique traditionnelle à l’huile en posant l’équivalence de la peinture à la main et la peinture à l’ordinateur, et exploite à son aise les tours de passe-passe qu’autorisent aujourd’hui les procédés de la haute technologie. Les œuvres qu’il réalise alors, comme Hot Dog, Le Bousier, La Vérité sortant du Puits, sont directement dérivées de The First Breakfast. Dans La Vérité sortant du Puits, cette terre pivotée à 180° se trouve dilatée, anéantie par une vision coïtale gigantesque, les continents de l’Asie et de l’Afrique délimitant les contours des figures masculines et féminines.
 
Dans les travaux suivants, comme Œuf, Donut, Factory ou Horsehead, l’image prend toutes les formes de l’anamorphose, et les terres devenues plates, ovoïdes ou annulaires, vont s’appeler Tapis Volants, Œuf ou Donuts, renouant ainsi ironiquement avec une iconologie du Pop Art. Ces déformations, comme la matière picturale elle-même, sont obtenues par un procédé générique (travail sur palette graphique et ordinateur 3M), l’ordinateur enchainant seul les différentes opérations depuis la lecture au laser d’un document jusqu’à sa reproduction par un pinceau électronique balayant des surfaces larges de plusieurs mètres, en déposant une fine pellicule de peinture.
 
Sa dernière œuvre réalisée pour cette exposition, Pollock, Blowing Bubbles, est une peinture a priori abstraite dont la surface, peinte à la machine, a la qualité veloutée de la peinture de la Renaissance. Gigantesque évocation d’un all-over de Pollock, elle n’est, en fait, que la reproduction d’une petite tablette de bois qui servit accidentellement de support à un pot de peinture. Après avoir arpenté ses entrailles, Alain Jacquet jette aujourd’hui sa sonde dans le vaste champ des refoulés de l’image. Cette œuvre ouvre sans doute à une nouvelle période, qui reste pour l’heure un point d’interrogation. 
 

 

 Catherine GRENIER  

photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
photo de Beaubourg©Bertrand Prevost/CGP
Polychrome 2012 | Mentions légales